Echos de la fête du centenaire de la mort de Frère Charles

L’année du centenaire de la mort de Frère Charles s’est clôturée le 1er Décembre 2016. Durant l’année des conférences, retraites, sessions ou autres événements ont été organisés autour de la personnalité de Frère Charles et son message pour nous aujourd’hui. Les différentes familles qui s'en inspirent ont vécu ensemble cet événement, ce qui a permis une meilleure connaissance mutuelle et une amitié approfondie.

 Au Nigeria : Une semaine avant le jour «J», les Petits Frères ont annoncé la nouvelle de la fête à la radio locale. L’annonce a été faite aussi dans nos paroisses d’Onitsha alors que la fête est célébrée dans la paroisse des Petits Frères à Nkpor dans l'archidiocèse d'Onitsha. Nos jeunes sœurs professes et les postulantes se sont réunies à Onitsha pendant deux jours avant la fête pour préparer les chants pour la messe. Elles ont composé une chanson de bienvenue pour l'occasion.

    

La Sainte Messe, celle des Martyrs, a été célébrée et présidée par Mgr. Sylvester Mgbemfulu, membre de la famille sacerdotale du frère Charles, avec 5 autres prêtres. Dans son homélie le célébrant a pris le temps d'expliquer la vie du frère Charles depuis son enfance jusqu'à sa mort. Puis il y a eu le partage d’un repas festif avec des danses bien animées.

Nous avons terminé avec la prière d'abandon et Mgr. Sylvester Mgbemfulu a dit la prière de clôture.

A Amsterdam : Le samedi 26 novembre, nous avons célébré dans la petite église protestante de notre quartier le centenaire de la mort de Charles de Foucauld avec une centaine de personnes, parfois venues de loin. Ce fut un après-midi festif et convivial. On a orné un « arbre » avec des papiers de différentes couleurs (en forme de feuilles) représentant les différentes familles spirituelles de Frère Charles.

Depuis quelques mois, nous préparions cette rencontre avec la collaboration de deux amis proches de notre spiritualité, Marietheres et Gerard. Un mois avant la fête, Elise propose d’accompagner une petite chorale improvisée au dernier moment. Puis, deux femmes du quartier originaires du Surinam, rencontrées par hasard, nous disent qu’elles prendront en main toute la préparation du repas. Ce fut parfois difficile, de notre côté, de lâcher prise. Après coup, nous étions ravies et tout le monde s’est régalé !

A Stockholm en Suède : Cette fête a été marquée par la présentation par le curé de la paroisse des Jésuites du livre de petite soeur Annie « Sur le pas de Charles de Foucauld » traduit en suédois.

A Tirana en Albanie : c’était l'occasion de « découvrir » tous les amis de Frère Charles dans ce pays…C’était une grande surprise de voir 12 prêtres venus pour célébrer l’Eucharistie avec une petite communauté.

A Oslo Norvège : bien que les petites sœurs aient fermé la fraternité en septembre dernier, les sympathisants de Frère Charles ont organisé dans une communauté œcuménique une eucharistie qui a réuni une quarantaine de personnes.

Au Burkina Faso, à Kaya s’est tenue en Août une retraite spirituelle pour la famille de Charles de Foucauld, prêchée par l’abbé Blaise Somé avec comme thème : « Avec le Bienheureux Frère Charles contempler la miséricorde du Père : ». Le 1er Décembre, nous avons eu l’adoration à la fraternité suivie d’un repas partagé avec les prêtres et religieuses de notre paroisse.

                                  

Le 4 décembre à Ouagadougou la Messe de clôture du Centenaire a eu lieu à la Paroisse St Camille. Les différents membres de la Famille de Frère Charles étaient présents : plusieurs prêtres de la Fraternité Sacerdotale Jésus Caritas pour l’Eucharistie, la Fraternité séculière dont certains ont fait un grand déplacement pour cet évènement, l’Institut séculier Jésus Caritas, groupe débutant avec 5 membres, et les derniers-nés de la Famille, les Petits Frères de Jésus Sauveur, contemplatifs cloîtrés, qui étaient sortis de leur Monastère de Honda pour se réjouir avec nous.

Pour nous Petites sœurs de Jésus, ces moments de rencontre très fraternels nous sont précieux. Nous sentons un réel esprit de famille entre nous, et nous recevons beaucoup les uns des autres.

En Alaska à Anchorage, après un peu d’hésitation vu notre nombre dans la maison, 4, nous avons risqué de demander à notre évêque de célébrer l’Eucharistie. Le père Fred, notre ancien curé, a accepté de faire l’homélie.

Au Maroc : Cette grande fête nous a réuni environ 130 personnes à Rabat, et parmi eux un bon groupe de jeunes de différents pays d’Afrique, venus ici pour leurs études ou cherchant un avenir meilleur.

Durant l’année, nous avons été sollicitées aussi dans des rencontres de religieux (ses), pour faire connaitre petite sœur Magdeleine, celle qui a interprété frère Charles pour nous.

Aux Philippines : Nous avons eu tout au long de l’année plusieurs moments organisés avec les différentes familles spirituelles de Frère Charles présentes dans le pays. Cela nous a tous rafraichis, dans la mesure où nous avons approfondi son héritage spirituel.

A Bethléem : La fête a été organisée par notre petite paroisse grec-catholique. Après beaucoup de recherche, nous avons décidé avec des amis de faire voir un petit film suivi d’une conférence et d'une messe solennelle le dimanche 4 décembre. Charly, le fils de notre curé nous a bien aidés ; notre ami le Père Rafiq Khoury a fait une très belle conférence et le dimanche, pour la messe, l’église était pleine à craquer !
Une vraie fête d’action de grâce, d’amour et d’amitié.

Au Kenya et Tanzania: La célébration de ce centenaire a commencé une année auparavant pour les 3 Familles spirituelles de Fr Charles des 2 pays. Nous avons voulu approfondir ensemble la spiritualité de Frère Charles et notre présence dans l’Eglise et la société. Pour cela 2 sessions ont été organisées, animées par les Petits Frères, les Petites Sœurs et d’autres intervenants. La première a eu lieu à Arusha en Tanzania du 26/12 au 2/01/2016 et la deuxième à Muranga au Kenya du 26/06 au 4/07/2017.

Nous avons utilisé différents moyens pour faire connaitre Frère Charles : articles dans le magazine New People, interventions dans Radio Maria en Tanzania, chants sur la vie de Frère Charles,Tee-Shirts ….   
Le 22/10/2016 a eu lieu le pèlerinage au jardin de la Résurrection à Nairobi.                                                      
Pour le 1er décembre des célébrations ont eu lieu à Arusha et Mwanza en Tanzania et à Nairobi pour les fraternités du Kenya.

A Rome, Tre Fontane : Le 1er décembre, à partir de 10h du matin, un temps d’adoration silencieuse devant le Saint Sacrement nous a réuni avec plusieurs personnes venues de Rome. Le soir, à 18h, 33 prêtres ont concélébré. La chapelle était pleine. A la sortie, l’assemblée était invitée au réfectoire pour une boisson chaude.

De nos cœurs monte une action de grâce vers le Seigneur qui a réuni tant de monde de différents pays, cultures, religions pour célébrer le centenaire du jour où le frère Charles- le frère universel- a rejoint son Bien Aimé Frère et Seigneur JESUS .

 

                               

 

Category: 

 
 
 

Contacts