Mgr Charles de Provenchères

  Mgr Charles de Provenchères a été évêque d’ Aix-en-Provence de 1946 à 1978. Il a été nommé 6 ans après l’arrivée des Petites Sœurs de Jésus à la maison du Tubet dans la périphérie d’Aix-en-Provence. Le développement de la Fraternité et son acceptation par les responsables dans l’Eglise lui doivent beaucoup.


   Ps Magdeleine écrit aux petites sœurs lors du décès de Mgr de Provenchères:
 « Personne ne peut s'imaginer ce qu'il a été pour notre Fraternité, dès son arrivée à Aix, en 1946... Il a protégé la fraternité comme une plante fragile...
Voici ce que Mgr de Provenchères nous a dit le 11 septembre 1957:
« Vous êtes comme un château de cartes... rien n'est solide... C'est cela que je dis d'abord quand, à Rome, on m'interroge. Je ne vois qu'un ciment qui puisse le tenir, c'est le petit Jésus. Si vous n'êtes pas toutes petites, si vous croyez que vous pouvez tenir par vos propres forces, c'est l'écroulement inévitable de la Fraternité, pas seulement dans un point, mais dans le monde entier».

 Et elle continue:
"Nous lui devons tant !... Depuis plus de trente ans, il nous a guidées, soutenues, défendues, avec une bonté et une patience inlassables... Nous pouvions toujours avoir recours à lui en toutes circonstances, certaines de sa compréhension et de son appui.
 

  La Fraternité, il l'a défendue avec amour... Que de critiques il a reçues dès les premiers jours : «Notre habit pas assez religieux pour cette époque-là, les risques du stop, les changements trop vite de petites sœurs dans les fraternités»... Mgr de Provenchères l'a fait grandir en permettant toutes nos audaces, nos voyages incessants d'un bout du monde à l'autre. Son tempérament raisonnable, paisible et doux donnait confiance aux contestataires qui trouvaient toujours réponse auprès de lui.

    C’est à lui que nous devons notre extension actuelle. Il l’a encouragée de toute sa confiance, écrivant aux évêques pendant notre grand voyage autour du mondeleur demandant de nous accueillir dans leurs diocèses, de nous faire confiance malgré notre jeunesse, notre inexpérience, nos lacunes

Rien ne l'effrayait : les petites sœurs sous la tente, seules dans le désert... en roulottes sur les routes... une petite sœur en prison, seule au milieu des condamnées de droit commun... les fraternités avec une professe et une postulante qui durèrent jusqu'en 1960 pour permettre une extension plus rapide en attendant les vocations du pays même... notre voyage «Tour du monde» (1953-1954) malgré la dépense et la fatigue....les voyages annuels de l'Etoile filante dans tous les pays de l'Est...

     Pendant tout le temps du Concile dont il avait été membre d'une des commissions préparatoires, Mgr de Provenchères ne manquait pas de venir nous aider à entrer plus profondément dans l'esprit de l'Eglise : Peuple de Dieu, servante et pauvre, collégiale, œcuménique dans le respect et l'ouverture à tous, l'unité dans le Christ...
 Il sera toujours notre père, celui à qui nous devons également une telle reconnaissance pour nous avoir accueillies, guidées, protégées, défendues... »

                                                      

C'est au Tubet (Aix-en-Provence), à la maison mère des petites sœurs de Jésus,  que Mgr de Provenchères passe les dernières années de sa vie. Il est décédé le 2 juin 1984.

 
 
 

Contacts